DECOUVERTE balade et TRAVERSEE de la BAIE DU MONT SAINT MICHEL

Vous êtes ici  Accueil>>> INFOS PRATIQUES>>> INFORMATIONS SUR LA BAIE

INFOS PRATIQUES



                    

La Baie du Mont-Saint-Michel

La baie du Mont Saint Michel est située entre la Normandie et la Bretagne. Elle fait partie des plus belles baies du monde et est inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO. Elle couvre 500Km² dont la moitié d’estran. (Partie comprise entre la plus basse mer et la plus haute mer). Ses marées sont parmi les plus fortes du monde par l’amplitude. A proximité du Mont Saint Michel se trouve un autre îlot granitique, Tombelaine qui lui aussi a une riche histoire directement liée à celle du Mont Saint Michel mais très méconnue. La baie abrite une grande variété d'oiseaux ainsi que des phoques (veaux marins et phoques gris).

Les Dangers de la Baie du mont-saint-michel :

Aux différents points d’accès à la Baie, se dressent des panneaux vous rappelant tous les dangers que vous pouvez y rencontrer si vous vous y aventurez seul. Ils vous enseignent également qu’il est préférable de l’aborder avec un guide.

La marée en baie du mont-saint-michel :

Elle remonte à la vitesse d’un cheval au galop dit la légende. Elle monte vite en effet et pas à vitesse constante, elle entre sournoisement dans les rivières et.... Que voit-on lorsque la mer monte ? Jusqu’où monte-t-elle ? A quels endroits faut-il se poster ? A quelle heure ? Autant de renseignements que vous fourniront nos guides.

La pêche à pied en Baie du mont saint michel :

Si vous avez la chance de trouver sur votre passage des filets de pêche, dites-vous bien que ce son les derniers vestiges d’une activité importante en baie depuis toujours. Crevettes, mulets, Saumons, anguilles et coques blanches faisaient le pain quotidien de nombreuses familles il n’y a encore pas si longtemps.

Les Pèlerinages en baie mont-saint-michel :

A partir du début du 11ème siècle, soit près d'un siècle avant l'apparition des "chemins de Saint-Jacques", les pèlerins de saint Michel convergeaient vers le Mont sur les chemins du « Paradis ». On peut donc penser que les premiers pèlerins à s’orner de coquillages peints vendus comme souvenirs étaient ceux-ci avant que la coquille Saint-Jacques ne deviennent le symbole de tous pèlerins. Le pèlerinage a été accompli par les ducs de Normandie, par la plupart des rois de France, mais il était surtout le fait des gens de condition modeste et des enfants, appelés Pastoureaux. De nombreux miracles ont contribué à faire affluer les pèlerins au Mont. Les guides aujourd’hui vous les content.

Les salines :

Du moyen âge jusqu’en 1865, du sel était produit dans la Baie du Mont-Saint-Michel. Ce sel était un sel ignifère ou le feu remplaçait le soleil trop peu présent pour faire évaporer L’eau de la saumure. La technique pour produire ce sel était compliquée et onéreuse. Malgré l’impôt allégé dont bénéficiaient les sauniers de la Baie, la fraude était tentante mais de nombreux douaniers circulaient. Comment le produisait-on ? Pourquoi cela s’est-il arrêté ? Les guides de la baie vous expliqueront le principe et où trouver les outils pédagogiques pour mieux comprendre.

Les travaux de désensablement :

Depuis l’aménagement de « Marettes » pour faire déménager le crapaud pélodyte ponctué en 2006, Les travaux n’ont cessé d’avancer rapidement.

Les abords du Mont-Saint-Michel ont déjà bien changé. Une approche du Mont par l’arrière permet de se trouver à l’endroit où les chasses d’eau du projet terminé déplaceront le plus de bancs de sable. Pour accéder au Mont-Saint-Michel par la baie, il faudra forcément couper un bras du fleuve Couesnon nouvellement aménagé et qui sera renforcé à des heures précises en fonction de la marée par des chasses d’eau parfois importantes.

Les traversées de la Baie seront-elles encore possibles ? Profitez dés maintenant des traversées de la Baie qui seront peut-être les dernières…

 

 

 

Tourisme dans la Manche Informations sur la Manche